La distribution est une activité économique désignant « l'étape intermédiaire entre les activités de production et de consommation ». Autrement dit, elle recouvre « toutes les opérations d’acheminement des produits du producteur au consommateur ». 

 D'un point de vue juridique, la distribution s'entend « de l'ensemble des opérations matérielles et juridiques permettant l'acheminement des produits ou services du stade de la production à celui de la consommation ».

Au Mali, la distribution de biens et services est régie principalement par le Décret n°00-051/P-RM du 10 février 2000 portant organisation du commerce de distribution ainsi que la loi n° 2016-006 du 24 février 2016 portant organisation de la concurrence, le Décret n° 2018-0332/P-RM du 4 avril 2018 fixant les modalités d’application de la loi portant organisation de la concurrence et l’Acte uniforme OHADA du 15 décembre 2010 portant sur le droit commercial général (ci-après « l’AUDCG »).

 Le Décret n°00-051/P-RM du 10 février 2000 définit la distribution comme le stade qui suit celui de la production de biens à partir du moment où ils sont commercialisés jusqu’à leur prise en livraison par le consommateur final. 

Pour le reste, la matière est dominée par la liberté contractuelle : les parties au contrat (fournisseur et distributeur) définissent librement les modalités de leurs relations, le fournisseur choisit librement le mode de distribution de ses produits, les membres de son réseau. La pratique a ainsi inventé toute une série de techniques permettant la distribution de biens et services.