RÉSUME DU COURS – MOTS CLÉS L’entreprise est un organe de production constitué par la réunion en un ou plusieurs lieux déterminés, d’éléments hétérogènes qui sont en interaction. Ce sont : -Des moyens de production divers : équipements, matières et semi finis, créances, monnaie. Autrement dit, c’est l’ensemble des valeurs immobilisées (les immobilisations) et des fonds de roulement (actifs circulants) ; - Des personnes affectées à l’exploitation de ces moyens production : propriétaires (chef, directeur, promoteur), délégation de propriété (PDG, CA et DG, gestionnaire), salariés (personnel de bureau – cadres, personnels des ateliers – techniciens, ouvriers). L’entreprise, appelée aussi firme, organisation, société, revêt diverses conceptions ou définitions. Elle est un groupe, doué d’une certaine initiative et d’un pouvoir de décisions économiques, se livrant à la vente de biens et/ou de services. De par ses formes, on rencontre plusieurs types d’entreprise selon le statut juridique, la taille, les secteurs, les branches, les filières, le système économique, etc. L’entreprise entretient des relations constantes avec des éléments extérieurs appelés – environnement. Ces éléments ont une certaine influence sur elle. Traditionnellement, on distingue deux composantes majeures de l’environnement de l’entreprise : -l’environnement immédiat (spécifique) ou micro environnement ; -l’environnement éloigné (général) ou macro environnement. L’organisation de l’entreprise évoque la façon d’intervention ou d’action dans la gestion de l’entreprise. Ce mode d’intervention ou d’action est structuré, pensé et réfléchi. L’organisation de l’entreprise évoque aussi comment les personnes et les matériels sont disposés, combinés, hiérarchisés ; comment s’effectuent le partage des tâches, des attributions, leur coordination. L’organisation traite également de la manière dont les hommes coordonnent leurs efforts pour poursuivre et si possible atteindre le(s) but(s) qu’ils se sont fixés. En tant qu’ossature de l’organisation, la structure représente la partie stable qui n’est pas affectée, la plupart du temps par les réaménagements (réorganisations mineures) que subit en permanence l’entreprise. L’analyse ordinaire, à partir de la réflexion de théoriciens et de l’observation, distingue cinq grands types de structure : les structures hiérarchique, fonctionnelle, staff and line ou structure hiérarchico-fonctionnelle, divisionnalisée, matricielle.