Lorsqu’un ou plusieurs éléments constitutifs d’un actif ont chacun des utilisations différentes, ou procurent des avantages économiques à l’entité selon un rythme différent, chaque composant peut être comptabilisé séparément dans un sous compte de l’immobilisation principale et un plan d’amortissement propre de ces éléments est retenu.

Exemples : un immeuble et ses ascenseurs ; un avion et ses moteurs ou ses sièges.

En règle générale, plus la durée d’utilisation dans l’entité d’une immobilisation est longue, plus il est nécessaire de faire apparaitre des composants.

Le reliquat qui se compose des parties de l’immobilisation qui n’ont pas été comptabilisées distinctement, est appelé « structure ».