La mécanisation des opérations minière dans l’industrie comprend toujours les techniques mises en œuvre pour la fragmentation, la classification et la séparation, afin d’acheminer les matières premières sur le site de transformation.  Ce cours présente en quatre (4) chapitres l’ensemble des techniques pour réaliser les opérations mécaniques préliminaires nécessaire pour l’élaboration d’un métal quelconque. Un premier chapitre permet de planter le décor, pour la compréhension du domaine.

Le chapitre 2 traite la technologie des appareils de fragmentation (grossière, fine et ultrafine), qui reposent sur la mise en œuvre de forces externes se résumant à des actions de compression, de cisaillement et d’impact. Il en découle une classification de ces différents types d’appareils tenant compte du mode d’action principal ; même s’il est souvent difficile de faire la part exacte de chaque type de force externe agissante, car on n’observe que le résultat global.

Les produits de la fragmentation sont généralement soumis à une classification granulométrique, dans le but d’obtenir des fractions appropriées aux traitements ultérieurs. C’est dans cette optique que le chapitre 3 présente la technologie de différents types appareils de classification. Un accent particulier est mis sur les appareils de classification par criblage tamisage, la classification pneumatique et hydraulique.

Pour continuer le processus d’élaboration, les produits issus de la classification doivent être généralement enrichis. L’enrichissement implique l’identification et la séparation des parties utiles et stériles du minerai, pour obtenir d’un côté un concentré et de l’autre un résidu. Le chapitre 3 présent les techniques d’enrichissement du minerai, principalement la séparation gravimétrique, magnétique et la flottation. Une meilleure connaissance de ces techniques permet la récupération la plus complète possible du minerai utile, dans un concentré dont la teneur se prête aux traitements ultérieurs.