Le curriculum représente en effet une composante cruciale de tout processus éducatif. À l’aube du XXIe siècle, les systèmes éducatifs sont confrontés à des défis engendrés par le marché mondial et l’économie de la connaissance, alors même qu’ils requièrent d’être soutenus dans la promotion des cultures locales en vue de forger la cohésion sociale nécessaire pour entretenir le sentiment d’appartenance identitaire.

Les autorités éducatives nationales à travers le monde sont de plus en plus confrontées au défi de produire des curricula qui répondent à des demandes nouvelles et complexes concernant le développement de compétences et faiblesses dans les contextes locaux. Il insiste également sur la manière d’identifier les parties prenantes impliquées au sein du système éducatif et concernées par le changement.