Le Droit public économique est une discipline "carrefour" qui illustre l'intervention de la "Puissance publique" c'est à dire l’État en matière économique. Présentée comme telle, cette discipline est l'objet d'un  débat doctrinal passionnant. En effet, pour les tenants de l'école  libérale, symbolisée par les finances publiques classiques, l’État ne doit pas intervenir en matière économique. Pour les adeptes de l'économie néo-libérale représentée par la doctrine moderne dite de l'interventionnisme  e, finances publiques, l’État a l'obligation d'intervenir en matière économique.

Au-delà de cette divergence doctrinale, l'intervention de l’État en matière économique devient de plus en plus impressionnante, tant dans les pays  à idéologie purement libérale, que dans les pays  à économie planifiée, attachés aux théories interventionnistes. Si bien que de plus en plus, on a l'impression que l’appellation de droit   public des affaires convient mieux à cette discipline qui apparait comme un instrument stratégique permettant aux États de créer les conditions optimales de libre concurrence entre les opérateurs économiques; de procéder à la régulation économique en fonction de la conjoncture, notamment en luttant contre le chômage ou les inégalités économiques; en encourageant le partenariat secteur public-privé; en favorisant les investissements pour un développement durable, en boostant la croissance pour plus de création de richesse pour l’épanouissement  du citoyen,etc;

Compte tenu de tous ces aspects, le "Droit public économique" est un  enseignement  riche d'intérêt qui  mérite d'être dispensé.