Le droit est composé de règles obligatoires émanant d’un pouvoir légitime et dont le non-respect entraine l’application de sanction. Il n y a pas de société sans droit, sans que des règles coutumières ou écrites ne viennent « ordonner» la vie des membres de  cette  société que traduit bien la sagesse  latine « Ubi societas, ibi Jus ». Son rôle n'est pas seulement d'assurer l'ordre et la paix, mais de promouvoir plus de justice dans une société constamment corrompue par l'égoïsme individuel et collectif des hommes et ainsi, en définitive, de contribuer à promouvoir l'homme lui-même. Dans cette perspective, ce cours destine aux etudiants de licence en Droit vise, dans une perspective historique, à mieux comprendre la naissance des règles et institutions juridiques qui dominent le monde contemporain.. De ce fait, le cours s’articule autour de deux parties : la première  partie s’intéresse aux institutions traditionnelles et coutumières africaines et la seconde partie décrit les institutions antiques et médiévales qui  sont les fondements des systèmes juridiques modernes  importés en Afrique dans le cadre de la colonisation.